J'aime la paperasse

Création & gestion d'entreprise - Organisation

1 article par jour : le grand bilan

Ecrire un article de blog par jour ? Le bilan : pourquoi, quels objectifs et surtout quels résultats. #jaimelapaperasse #microentreprise #autoentrepreneur #entrepreneuriat #mindset #blog

 
 
Ca y est, c’est le dernier jour du challenge d’un article de blog par jour pendant 30 jours (ouf !). Vous pouvez souffler comme moi (même si je sais qu’en fait personne n’a lu l’intégralité des articles mais ce n’est pas grave).

Alors puisque j’ai déjà présenté mes petites astuces qui m’ont bien aidée à tenir ce challenge, place maintenant au grand bilan : les coulisses du challenge.

Ce que j’ai réussi (ou pas), pourquoi j’ai participé à ce défi, quel impact il a eu sur mon business……… Allez, c’est parti pour les révélations !

 
 

 
 

1 | Mais pourquoi ?!!

 
 

Pour commencer, c’est quand même la grande question, non ? Mais qu’est-ce qui m’a pris, de passer de 2 articles par mois (péniblement parfois) à 30 articles le mois suivant ??

 
Alors… d’abord ce challenge a été tellement bien présenté par Aline du blog TheBBoost, qui venait de tenir le challenge d’une vidéo par jour pendant 30 jours pour l’ouverture de sa chaîne YouTube, en présentant les coulisses de la création de son nouveau business en ligne…

 
Son pouvoir de motivation est assez puissant sur moi, je crois parce que j’ai vite été tentée. Et puis… cela représentait un challenge de haut vol quand même, alors mon goût du défi s’est senti piqué. Hop, un jour pour hésiter, un jour pour me préparer, et le lendemain j’étais lancée.

En fait, le vrai questionnement du pourquoi est arrivé au milieu du challenge, quand ma fierté était à peu près la seule chose qui me retenait de tout arrêter.

 
 
OK, cela fait maintenant des mois que j’écris sur mon blog, là en sortant autant d’articles en si peu de temps, cela représente des heures et des heures de travail même si j’ai dû trouver des moyens d’augmenter ma cadence globale… Est-ce que tout cela en vaut la peine ? Est-ce que ça a un sens ? Pourquoi est-ce que je fais ça ?

 
 
J’ai fini par trouver des explications plutôt cohérentes, voire séduisantes :

  • le besoin de montrer mes compétences, dans le domaine de la création et de la gestion d’entreprise, et dans celui de l’organisation
  • le besoin de prouver une certaine légitimité (non je ne sors pas de nulle part)
  • le besoin de ME prouver cette légitimité (ou terrasser le syndrome de l’imposteur)
  • le besoin de me surpasser
  • le besoin de mieux comprendre où je vais avec J’aime la paperasse

 
Là, le challenge prend tout de suite un autre sens.

 
 

 
 

2 | Ce qui a fonctionné… ou pas

 
 

Les plus observateurs auront remarqué que la première partie abordait beaucoup plus de sujets « techniques » et la seconde plus axée « organisation ».

Cette répartition m’a permis de moduler ma production d’articles en fonction de mon énergie et mon temps disponible, qui s’amenuisaient au fur et à mesure.

 
Malgré tout ce que j’ai pu mettre en oeuvre, il était hors de question de faire rimer ce challenge avec surmenage ou épuisement, donc de rajouter des heures à mes journées déjà bien longues.

 
Donc, j’ai rogné sur d’autres activités. J’ai assuré l’essentiel, à commencer par les prestations pour lesquelles j’ai été payée, la base, mais forcément je ne pouvait pas être au maximum sur tous les fronts.

 
Mon Pinterest (et donc les statistiques de visites du blog) en est témoin, il y a du travail pour le remettre à flot.

 
Toutefois, cette tendance s’est pas mal renversée en fin de challenge. La lumière au bout du tunnel (oui bon j’exagère un peu OK) m’a reboostée, tout comme l’arrivée d’une nouvelle mission qui m’obligeait à revoir mon organisation.

 
Curieusement, c’est l’arrivée d’un travail supplémentaire qui m’a aidée à tout clarifier et à m’activer plus efficacement.

 
Encore plus curieux, j’ai profité de vrais temps OFF pendant ce séjour, que je n’avais pas eus depuis longtemps. Des moments de qualité à défaut d’en profiter plus souvent.

 
 

 
 

3 | L’impact sur le blog

 
 

Côté visites sur le blog, la question ne se pose pas : puisque je ne me suis pas occupée correctement de Pinterest, en plus du changement d’algorithme qui a entraîné une nette diminution de la portée des épingles chez tout le monde, bah chute des visites.

 
En revanche, sur les réseaux sociaux d’une façon générale, une très nette augmentation de l’engagement.

 
Sur Facebook, j’ai envisagé de supprimer ma page tant je n’ai pas envie de m’y investir, mais puisque je publiais un article chaque jour, autant les partager sur ma page… Résultat, même si le nombre d’abonnés reste faible, ils ont le mérite d’être là !

 
Sur Instagram en revanche, j’étais déjà active donc on est dans une continuité. La progression du nombre d’abonnés est sensiblement plus élevée, par contre le taux d’engagement me semble encourageant.

 
Au-delà des chiffres, j’ai ressenti plus d’intérêt vis-à-vis de mes contenus, qui ont été partagés régulièrement, et un vrai sentiment de communauté que je trouve vraiment très positif. D’ailleurs, j’emploie de plus en plus naturellement le « vous » parce que je sens chaque jour que je m’adresse à une vraie audience qui lit et apprécie mes contenus.

Je n’ai finalement pas mis de chiffres pour illustrer mes propos, parce que ce ne serait pas pertinent, et parce que ça ne reflète pas du tout le gain réel de ce challenge.

 
 

 
 

4 | L’impact sur mon business

 
 

Alors là, c’est le chamboulement. On ne jette pas tout pour recommencer, loin de là, mais cette période m’a offert une vraie remise en question.

 
Quand j’ai regardé ma liste de sujets, je me suis demandé si je n’allais pas en « donner trop » sur le blog, accessible gratuitement, par rapport à ma formation, payante.

Parce que là-dessus, je tiens à rester honnête, je prends énormément de plaisir à aider et il m’arrive régulièrement de donner des coups de pouce gratuitement et de bon coeur, mais quand on intervient dans son domaine d’activité, il y a forcément un moment où la question d’argent se pose.

 
Je ne crée pas une entreprise pour délivrer uniquement du service gratuit, mon but est d’aider un maximum d’entrepreneurs ET de vivre de cette activité.

 
Donc, le résultat de cette remise en question, c’est qu’il faut faire la différence, apporter encore plus. Et j’ai trouvé les éléments qui selon moi manquaient jusqu’à présent.

 
 

 
 

5 | Et après ?

 
 

Côté blog, on va revenir à un rythme beaucoup plus décent. Je me laisse encore quelques jours de réflexion pour savoir si je reviens à un article par semaine ou tous les 15 jours.

 
Côté Instagram, on gardera le rythme d’une publication par jour, sauf le dimanche, parce que le dimanche c’est sacré.

 
 
Côté prestations, il y a aura du grand changement :
 

  • la formation La micro-entreprise de A à Z : l’administratif facile sera mise à jour et enrichie.
     

  • je suspends le projet de produit spécial fonctionnaires (et probablement les commentaires sur ces articles). J’ai bien conscience du besoin, mais priorité à mes clients actuels et aux projets déjà bien amorcés.
     

  • le blog J’aime la paperasse évoluera en vrai site internet (avec toujours une partie blog bien sûr) pour un meilleur accès aux services. Cette refonte est prévue pour l’été 2019.

 
 
Au niveau de la formation, dès la prochaine mise à jour (prévue pour le mois de mai, j’espère tenir le timing) :
 

  • des nouveaux modules seront ajoutés, plus axés sur la pratique pour qu’elle soit vraiment un guide sur lequel s’appuyer à chaque étape,
     

  • de nouveaux formats apparaîtront, premier pas vers une plus grande accessibilité.

 
 
 
 

Merci à toutes et tous pour vos nombreux encouragements, et pour l’intérêt que vous portez à J’aime la paperasse. J’espère vous apporter encore plus grâce à tout ce qui se met en place petit à petit.
 
Ce challenge a été une très belle expérience à l’issue inattendue.
 
 
PS : Comme d’habitude, les meilleures offres sont réservées aux abonnés donc n’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant aux Contacts privés 🙂

 
 

 
 
Suggestions d’articles :
Challenge 1 jour 1 article : la liste des 30 publications
10 façons de booster ta productivité
S’organiser, ça s’apprend !
Mes 10 astuces pour rester organisée au quotidien

 

 
Ecrire un article de blog par jour ? Le bilan : pourquoi, quels objectifs et surtout quels résultats. #jaimelapaperasse #microentreprise #autoentrepreneur #entrepreneuriat #mindset #blog
 

4 réponses à “1 article par jour : le grand bilan”

  • Stéphanie tu peux vraiment être fière de toi ! Impressionnée par ta rigueur et ta détermination vraiment. Mais je crois que tu as mis le doigt dessus aussi: quand un nouveau boulot/projet arrive on sera souvent plus productif qu’avec moins ! Et ravie d’avoir pu partager cette aventure avec toi 😊💜

Laisser un commentaire