J'aime la paperasse

Création & gestion d'entreprise - Organisation

6 clés pour réussir tous tes projets

Comment réussir tous tes projets ? Voici 6 astuces pour t'aider à avancer. #jaimelapaperasse #entrepreneuriat #entreprise #business #organisation #creation #entrepreneur #freelance #blog

 
 
Quand on se lance dans des projets tels qu’une création d’entreprise, en général on a une crainte : celle d’échouer. On a beau dire, on se donne du courage comme on peut mais franchement, on connaît tous des moments de doutes.

La bonne nouvelle, c’est que la peur de l’échec nous pousse à agir pour mettre toutes les chances de notre côté pour réussir.

 
Voyons 6 clés pour réussir tous tes projets.

 
 

 
 

1 | Le pourquoi : ta motivation profonde

 
 
Parmi les raisons de mal-être au travail, on retrouve dans le top le manque de sens. Quand on ne comprend pas pourquoi on doit faire ce travail ou suivre ce process, quand on se sent inutile, quand on agit en désaccord avec nos valeurs…

 
Ça coince.
 
 
Dans les grands projets, il est absolument capital de savoir pourquoi tu t’es lancé(e) :
 

  • quels sont tes objectifs professionnels ?
  • qu’est-ce qui te déplaisait dans ta situation antérieure et que tu veux absolument éviter ?
  • quelles sont tes valeurs ?
  • quels sont les objectifs personnels que tes projets te permettront d’atteindre ?

 

Ce pourquoi crée une motivation profonde qui te permet de surmonter les bas, parce qu’ils font partie intégrante du cheminement dans l’entrepreneuriat.

Et il est très important même quand tout va bien, pour garder le cap et rester centré(e) sur ta vision de l’entrepreneuriat.

 
 

| A lire également : Entrepreneur et salarié, c’est possible ! |

 
 

 
 

2 | Un plan d’action pour atteindre tes objectifs

 
 

Pour avancer, tu as le choix, soit tu avances à l’aveuglette, soit tu prépares un minimum ton itinéraire grâce à un plan.

Franchement, à moins d’avoir un fort goût de l’aventure et du risque, tu as intérêt à choisir la deuxième option : tu as un peu plus de chances d’arriver au bon endroit et sans détour épique.

 
C’est valable pour un trajet en voiture (merci GPS !) et ça l’est tout autant pour l’entrepreneuriat.

 
 
Le minimum syndical de ton plan d’action, ce sera :
 

  • savoir d’où tu pars : le temps dont tu disposes, le matériel, les finances, la formation, l’expérience, etc.
  • savoir où tu veux aller : ton grand objectif sur différents plans, que ce soit en argent, en gestion du temps, en qualité des missions ou des produits, en compétences, en clientèle…
  • déterminer ce dont tu as besoin pour passer du point A au point B,
  • établir ton plan d’action proprement dit, avec quelques grandes étapes pour atteindre ton but.

 

Ensuite, tu pourras détailler ce plan d’action en sous-étapes pour avoir un fil conducteur qui te guidera et te soutiendra au quotidien.

 
Quand tu ne sais pas dans quelle direction aller, que tu hésites à prendre une décision, c’est clairement un support qui peut t’aider à trancher.

 
 

| A lire également : Mes 10 astuces pour rester organisée |

 
 

 
 

3 | Ton projet doit être ambitieux

 
 

Ce troisième point peut surprendre mais… c’est tellement vrai ! J’ai eu cette révélation avec le challenge d’un article par jour.

Teasing : Je ne dévoilerai pas tout de cette révélation maintenant, ce sera dans le grand bilan du challenge.

 
Je vais juste te donner un exemple concret pour illustrer ces propos.

 
Imagine qu’on te confie une tâche facile à réaliser chaque jour pendant une semaine. Facile mais qui t’occupe bien : tu y passes quand même toutes tes journées. Aucune stimulation particulière, aucun challenge, aucune surprise.

Ou alors… on te confie une tâche unique pour la semaine, mais qui te demande de t’impliquer pour réussir, de rechercher une solution, de te poser des questions…

 
Je ne parle pas de quelque chose d’inaccessible, mais simplement, le fait d’être acteur de ton quotidien, d’être obligé(e) de t’impliquer et qu’il y ait un certain défi dans la réussite entraîne une motivation.

 
C’est aussi simple que cela. Un projet réussit sera généralement dans un équilibre, assez ambitieux pour te motiver, assez réaliste pour ne pas te démotiver.

 
 

| A lire également : Ma méthode pour atteindre mes objectifs |

 
 

 
 

4 | Mets en place un suivi

 
 

Il y a un moment où on a la tête dans le guidon et tu peux avoir du mal à te rendre compte de ton avancement.

Parfois, c’est plutôt dans les phases de baisse de moral : tu as l’impression d’avoir tant de choses à faire mais de stagner, ou que tes objectifs sont encore si lointains parce que tu retiens tout ce que qui ne te satisfait pas mes quand il s’agit de ce que tu as déjà accompli pouf ! Disparition !

 
Il y a toute sortes d’outils ou d’astuces pour réussir à constater les grands et petits pas que tu fais, et pouvoir t’y raccrocher quand tu en as besoin.

 
Je n’en retiens qu’un : écrire.

 
Peu importe le support (enfin… il faut qu’il te plaise et soit pratique pour toi, sinon tu tiendras deux jours à tout casser !), tu peux prendre l’habitude de noter un maximum de choses au quotidien.

 
Une sorte de tableau de bord avec tes résultats, les petites victoires, les grandes victoires, les événements, bref tout ce qui te permet de réaliser objectivement que tu avances !

 
 

| A lire également : Les routines, pour une organisation qui roule |

 
 

 
 

5 | Garde de la souplesse

 
 

Depuis tout à l’heure, je te parle d’objectif, de plan, de suivi… Oui, on est OK là-dessus mais gardons à l’esprit que rien n’est figé !

 
Aujourd’hui, tu veux être graphiste et en cours de route tu te rends compte que le blogging est plus qu’une passion.

 
Qu’est-ce qui t’empêche de changer tes plans ?
 

Tu peux faire un revirement total vers un nouvel objectif, ou moduler ton objectif pour l’adapter à tes nouvelles envie.

Tu évolues, le monde autour de toi évolue, les métiers évolue, ta vie personnelle, tes goûts, ton expérience, absolument TOUT ! Alors pourquoi t’imposer de rester focus sur un objectif s’il ne te convient plus ?

 
Changer de destination n’est pas un échec, la vie est faite de changement perpétuel.

 
 

| A lire également : Au secours, je n’arrive plus à avancer ! |

 
 

 
 

6 | Prends soin de toi et de ton mindset

 
 

Sais-tu ce qui est le plus important dans ta petite entreprise ? Toi.

Tu es la base de ton business alors autant te dire qu’il est crucial de prendre soin de toi.

 
Cela passe d’abord par la santé, le repos, la recherche d’un équilibre pour éviter le surmenage ou le pétage de plombs !

 
Ensuite, il y a ton mindset, ton état d’esprit (on entend tellement parler de mindset que si je parle français on risque de ne pas me suivre).

Entre les blogs, les podcasts, les livres, les formations, le coaching, tu as mille et une façons de travailler ton mindset et de le préserver. Exit les pensées limitantes, les pensées négatives.

En te nourrissant régulièrement de contenus positifs, challengeants, inspirants, tu crées un cercle vertueux qui t’aide à aller plus loin.

 
Cela vaut aussi pour les relations. Tu as sans doute entendu parler de cette idée selon laquelle on serait la somme des cinq personnes que l’on côtoie le plus ?

Vrai ou faux, on ne peut quand même pas nier l’influence de ce que l’on voit et entend chaque jour alors à défaut de changer ton entourage, n’hésite pas à te rapprocher de personnes qui vivent les mêmes choses que toi et qui cultivent la positivité et l’esprit de réussite.

 
 

Voilà, tu as tous mes petits secrets pour réussir 🙂 place à l’action !
 
Et toi, quelles sont tes astuces pour réussir tes projets ?

 
 

 
 
Suggestions d’articles :
Challenge 1 jour 1 article : la liste des 30 publications
S’organiser, ça s’apprend !
Mes 10 astuces pour rester organisée au quotidien

 

 
Comment réussir tous tes projets ? Voici 6 astuces pour t'aider à avancer. #jaimelapaperasse #entrepreneuriat #entreprise #business #organisation #creation #entrepreneur #freelance #blog
 

Laisser un commentaire