fbpx

Le chèque numérique, une aide de 500 € à saisir

Une aide de 500 € pour couvrir tes dépenses numériques : voilà l'opportunité à saisir avec le chèque numérique. Attention, il faut respecter des critères et être réactif ! Quelles entreprises peuvent en bénéficier, pour quelles dépenses, sous quel délai, où et comment faire sa demande... Explications dans l'article du blog J'aime la paperasse

 

Te faire rembourser tes dépenses numériques, ce serait cool non ? C’est ce que te propose le Ministère de l’Economie dans le cadre de France Relance. Evidemment, il n’est pas question de se faire rembourser n’importe quoi, n’importe comment, donc commençons par comprendre qui est concerné et à quelles conditions.

Mais sans trop tarder : il n’y en aura pas pour tout le monde.

 

 

Qui peut demander le chèque numérique ?

 

Initialement, le chèque numérique était réservé aux entreprises les plus touchées par les conséquences de la crise sanitaire (hello COVID), notamment aux commerces qui ont dû se digitaliser rapidement pour maintenir au moins une partie de leur activité et se préparer à la reprise.

 

Mais depuis le 10 mai 2021, la plupart des TPE (très petites entreprises) qui s’engagent dans une démarche de numérisation ont désormais accès à cette aide exceptionnelle. Les nouveaux critères sont :

  • Avoir moins de 11 salariés,
  • Ne pas être titulaire d’un contrat de travail à temps plein (sauf si tu as au moins 1 salarié),
  • Avoir débuté ton activité avant le 30 octobre 2020,
  • Etre à jour de tes obligations fiscales et sociales,
  • Ne pas être en situation de liquidation judiciaire,
  • Avoir réalisé un chiffre d’affaires annuel (ou total du bilan) inférieur à 2 millions d’euros HT (on est d’accord, ça laisse de la marge).

À souligner : les entreprises situées en outre-mer sont aussi éligibles au dispositif dans les mêmes conditions, à l’exception de la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie Française et Wallis et Futuna.

 

NB : Ce dispositif est différent des aides régionales à la transition numérique, dont certaines existent depuis plusieurs années, et qui ont leurs propres critères en ce qui concerne l’éligibilité des entreprises et des dépenses.

 

 

Combien représente ce chèque numérique ?

 

Il s’agit d’un montant forfaitaire de 500 €.

Pour en bénéficier, il faut avoir supporté des dépenses éligibles pour un montant total de 450 € TTC ou plus, entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021 (date de la facture).

 

 

Quelles dépenses sont éligibles au chèque numérique ?

 

Il y a deux types de dépenses admises :

  • les achats ou abonnements à des solutions numériques (qui peuvent inclure une part d’accompagnement),
  • l’accompagnement à la transition numérique.

Pour les solutions numériques, voici les catégories de services retenues :

  • Vente, promotion – Site e-commerce ou promotionnel
  • Vente, promotion – Contenus
  • Vente, promotion – Paiement en ligne
  • Vente, promotion – Place de marché
  • Vente, promotion – Visibilité internet
  • Gestion – Solution de réservation, prise de rendez-vous
  • Gestion – Gestion des stocks, des commandes, des livraisons
  • Gestion – Logiciel de caisse
  • Gestion – Hébergement, stockage de données, gestion du nom de domaine, outils de cybersécurité
  • Relation client – Gestion des clients
  • Relation client – Outil de gestion en masse des courriers électroniques, de lettres d’information

 

Le prestataire doit être établi en France ou dans l’Union Européenne. On oublie donc tous les outils américains, australiens ou autres (Calendly, Canva, Mailchimp et tant d’autres !).

Concernant l’accompagnement à la transformation numérique, il doit s’agir d’un prestataire privé référencé auprès de France Num.

 

Dans tous les cas, il ne peut pas s’agir d’achat de matériel.

Les dépenses de publicité ne sont pas admises, car elles sont considérées comme des actions ponctuelles. Par contre, certains services sont éligibles à partir du moment où ils contribuent à la visibilité de l’entreprise sur le web : création de contenus, rédaction web, photographie, etc.

 

 

Où et comment déposer sa demande de chèque numérique ?

 

La démarche se fait sur le site dédié Chèque France Num.

Il suffit de remplir un formulaire en ligne et d’insérer les factures une par une, en indiquant à chaque fois sa date et son montant.

On ne peut déposer qu’une demande par entreprise, mais en cas de rejet, il est possible de renouveler sa demande en déposant un nouveau dossier.

 

Attention au délai !

Pour les justificatifs datés d’avant le 28 janvier, c’est-à-dire les factures dont la date est comprise entre le 30 octobre 2020 et le 27 janvier 2021, la demande doit être effectuée avant le 28 mai 2021.

Pour les factures dont la date est comprise entre le 28 janvier 2021 et le 30 juin 2021, la demande peut être déposée jusqu’au 31 juillet 2021.

 

Autrement dit, si pour atteindre le montant minimum de 450 €, ta demande comprend des factures qui datent d’avant le 28 janvier 2021, tu as tout intérêt à te dépêcher de déposer ton dossier d’ici le 28 mai 2021.

 

 

Sous quel délai reçoit-on l’aide ?

 

Le versement de l’aide est effectué directement par virement sur ton compte bancaire.

Juste après le dépôt de ta demande, tu reçois un accusé de réception.

Ensuite, l’Agence de Services (l’organisme en charge du traitement des chèques numériques) instruit ton dossier sous 1 à 2 semaines, et t’adresse une notification par mail d’acceptation ou de rejet de ta demande.

En cas d’acceptation, le montant forfaitaire de 500 € est ensuite viré sur ton compte bancaire dans un délai de 15 jours.

 

En tout, il faut donc compter un délai moyen de 3 à 4 semaines entre le moment où tu déposes ton dossier et celui où tu perçois effectivement le chèque numérique.

 

 

La contrepartie du chèque numérique

 

Euh attends… Tu vas nous dire qu’il faudra rembourser l’aide, c’est ça ?

Pas de panique, il s’agit bien d’une aide sans remboursement. Mais le site de Chèque France Num mentionne un petit encart intéressant : un engagement à communiquer sur la contribution financière de l’État au titre de France Relance (dont fait partie l’opération Chèque Numérique).

 

Logo France Relance
Le logo France Relance

 

La mention « Ce projet a été financé par le Gouvernement dans le cadre du plan de relance » et le logo de France Relance doivent apparaître « sur l’ensemble des documents de communication relatifs au projet financé (communiqués de presse, plaquettes, invitations, affiches, supports audiovisuels, sites internet ou intranet, réseaux sociaux, etc.) et lors des manifestations valorisant l’objet du financement ».

Mais ils ont fait les choses jusqu’au bout, il y a un kit de communication à télécharger, qui comprend même tes templates Instagram 😅

 

 

Conseils pratiques pour déposer ta demande

 

Quelques conseils pratiques pour finir, histoire de rendre ton parcours encore plus simple (et d’augmenter tes chances de bénéficier de cette aide).

 

1. Dépose ta demande d’aide au plus vite

 

Le chèque numérique n’est pas tout à fait garanti, même si tu remplis tous les critères. Les dossiers sont acceptés dans la limite du budget prévu pour l’opération.

Certes, l’enveloppe est de 60 millions d’euros, mais par rapport au nombre d’entreprises éligibles, ce n’est probablement pas si large que ça. En plus, environ un quart du budget avait déjà été consommé avant d’élargir le dispositif à la plupart des TPE.

Il est clairement spécifié que le service peut être fermé par anticipation dès que le budget est consommé : plus d’argent, c’est fini !

 

 

2. Vérifie l’origine des services

 

Pour les services déjà achetés, il suffit de te référer à la facture, mais si tu as l’intention de profiter de l’occasion pour faire un investissement, cela peut te demander une petite investigation.

Et tu auras peut-être des surprises, d’ailleurs… (Tu savais que Typeform est espagnol ?)

 

 

3. Pense aux services de prestataires

 

Si tu avais l’intention de faire appel à un graphiste, un webdesigner, un rédacteur ou tout autre professionnel qui t’aide à développer ta visibilité sur le web, c’est peut-être une opportunité à saisir !

D’ailleurs, bon nombre d’entre eux l’ont bien compris et communiquent sur cette possibilité auprès de leurs clients.

 

 

4. Prépare tes justificatifs

 

Dernier conseil pratico-pratique, il est toujours plus facile de déposer un dossier en ligne quand tous les justificatifs sont prêts en amont.

S’il s’agit d’une ou deux factures, ce n’est pas contraignant mais s’il s’agit d’abonnements mensuels… Un dossier qui regroupe toutes les factures (tu peux déposer jusqu’à 17 factures), bien libellées pour les rattacher à la bonne catégorie, date et montant lors de la saisie, et le tour est joué.

Bon… à titre personnel, j’opterais pour un tableau sur Notion pour lister tous les justificatifs et vérifier le montant global. On ne se refait pas.

Et pour ton justificatif d’identité, c’est au format jpg ou jpeg, donc si tu as l’habitude de fournir un PDF, te voilà prévenu(e).

 

 

Sources & ressources :

Site officiel de dépôt de la demande : Chèque France Num
Foire aux questions du service Chèque France Num
Décret n° 2021-69 du 27 janvier 2021 relatif à l’aide exceptionnelle à la numérisation pour les entreprises employant moins de onze salariés
Arrêté du 27 janvier 2021 fixant la liste dépenses éligibles
Le portail de la transformation numérique des entreprises

8 réflexions sur “Le chèque numérique, une aide de 500 € à saisir”

  1. Merci pour cet article. Avez-vous listé des outils ou abonnements éligibles et très intéressants pour les entrepreneurs (je pense à des outils de paiement ou autres).
    A titre personnel thrivecart m’intéresse beaucoup mais non éligible et donc je cherche un outils équivalent qui le serait.

    Cordialement,
    Herve

    1. J'aime la paperasse

      Bonjour Hervé, c’est vrai que je n’en ai pas listé dans l’article mais seulement sur Instagram où chacun pouvait faire des suggestions d’outils français ou européens. Aucun outil de paiement n’est ressorti donc je ne pourrai malheureusement pas apporter de réponse plus précise 😬

  2. Je viens de compléter ma demande (avec la facture de mon site e-commerce en cours de création). Un grand merci d’avoir partagé, et expliqué, cette aide dont je n’avais pas connaissance. Hâte de lire le reste des articles de blog, c’est une mise d’infos pour une jeune auto-entrepreneur comme moi 🙂

    1. J'aime la paperasse

      Hellooo !
      Je suis ravie d’avoir pu contribué à te donner un coup de pouce ! Merci beaucoup pour ton commentaire et bonne lecture (ou écoute) 😊

      1. Ma demande vient d’être acceptée, waou tu m’as fait gagner 500 euros en 2 clics, merci!! Je vais explorer consciencieusement le reste du blogspot, j’ai aussi découvert Notion, quelle révolution! Encore merci!

Laisser un commentaire

Retour haut de page