J'aime la paperasse

Création & gestion d'entreprise - Organisation

Au secours, je n’arrive plus à avancer !

Quand ta to do list s'allonge, que tout te semble insurmontable, jusqu'au blocage, la procrastination totale. Comment désamorcer la crise et recommencer à avancer. #jaimelapaperasse #entreprise #creation #microentreprise #autoentrepreneur #entrepreneuriat #freelance #blog

 
 

Que tu combines deux, trois, ou dix casquettes (bon là ça fait peut-être beaucoup, il va falloir faire un peu de tri dans tes priorités!), la clé de la réussite voire de la survie, c’est l’organisation.

 
Plus tu multiplies les activités, plus elles exigent du temps et de l’énergie, plus ton organisation est essentielle. Si tu te dis que tu ne gères qu’une entreprise, c’est pareil : tout entrepreneur gère plusieurs choses à la fois !

 
Et parfois… eh bien tu as juste tellement de choses à faire que tu ne sais plus où donner de la tête et tu n’arrives plus à avancer : blocage.

Voici deux leçons de survie dans cette situation.

 
 

 
 

1 | Y a-t-il un pilote à bord ?

 
 

J’ai commencé à écrire cet article quand je me suis sentie en état d’urgence :
 

  • j’ai une multitude de choses à faire dans la maison (c’est cool les vacances ou le week-end en famille, mais les valises ne sont même pas encore défaites !),
  • j’ai des dossiers à déposer dans le courant de la semaine mais je ne dispose pas encore de tous les documents,
  • je viens de constater un loupé suite à une mise à jour de mon site,
  • le challenge d’un article par jour… eh bien il faut les écrire, ces articles !
  • je m’interroge sur l’orientation de mon entreprise pour assurer sa viabilité financière,
  • j’ai prévu de cuisiner aujourd’hui et rien n’est encore prêt !

 
C’est la crise !

Alors, tu sais ce que j’ai fait pour sortir de cette spirale ?

 

(Suspense insoutenable)

 
Je suis allée me préparer un thé. Une bonne boisson chaude pour me remettre les idées en place et me calmer.

 
Puis, j’ai jeté un oeil à mon bullet journal : mon cahier-agenda qui fait office de cerveau externe (que ferais-je sans lui ?!)

 
Et là, on replace tout de suite les choses dans leur contexte. Rien ne sert de s’emballer pour ce qui n’est pas réellement URGENT et IMPORTANT. Les deux à la fois.

Tout ce qui a fait mon cerveau tirer la sonnette d’alarme, je l’ai noté. Comme ça, c’est mon cahier qui s’occupe de le stocker et je peux libérer mon esprit.

 
 

| A lire également : Comment booster ta productivité : 10 astuces faciles |

 
 

 
 

2 | On met de l’ordre

 
 

Ensuite, on fait du tri :
 

  • certaines tâches seront très rapides à réaliser. Donc il suffit de bloquer un créneau pour les enchaîner dans la journée et c’est réglé.
  • certaines tâches sont d’une importance relative, et encore moins urgentes. Disons que ce serait mieux si c’était fait, mais si ce n’est pas le cas ça n’a pas d’incidence majeure. Tu peux donc les différer sans problème.
  • certaines tâches représentent de véritables projets, donc pour aujourd’hui je me contenterai de clarifier, établir rapidement un plan d’action (toujours dans mon cahier) et faire éventuellement une ou deux petites actions pour le faire avancer. Le reste est à programmer donc différé.

 
 
A ce stade, j’ai déjà éliminé pas mal de tâches mais la gêne est toujours là. Il reste :
 

  • ces choses pas si urgentes mais importantes à mes yeux aujourd’hui. Mettre de l’ordre dans mon espace de vie par exemple… (Non le ménage n’est pas une obsession chez moi, mais je suis sûre que c’est très parlant pour tout le monde),
  • cette tâche urgente ET importante mais source de procrastination !

 
Et là, je comprends mieux l’état d’urgence : une seule chose dont je connais l’importance et l’urgence mais que je n’ai vraiment, mais vraiment pas envie de faire !

C’est précisément ce genre de tâche qui fait glisser vers la procrastination !

 
 

| A lire également : Les routines : un moyen simple de mieux s’organiser |

 
 

 
 

3 | On respire… et on agit

 
 

On a tous ce genre de boulets, et les identifier c’est déjà les résoudre en partie.

 
Déjà, cela veut dire que quand tu vas régler ce problème, tu te sentiras libre et à nouveau disponible pour tout le reste.

Et aussi, c’est l’occasion de te poser des questions qui peuvent t’aider à avancer.

 
Deux questions en particulier :

  • Pourquoi est-ce que cette tâche te rebute tant ?
  • As-tu une solution pour t’en décharger ou au moins éviter de te retrouver de nouveau dans la même situation ?

 
Ces deux questions peuvent faire ressortir toutes sortes de freins dans ton quotidien et t’aider à les surmonter.

 
Tu peux te rendre compte que tu procrastines à cause d’une peur, et en prenant le temps de mettre en lumière ce qui te fait peur et les solutions dont tu disposes, tu pourras constater plus objectivement que tu peux reprendre confiance et te lancer.

Soit ce qui t’effraie ne risque pas de se produire, soit cela n’a pas d’incidence, soit tu as les ressources nécessaires pour rebondir si cela arrivait.

 
 
Tu peux aussi constater une véritable lourdeur. Une tâche récurrente qui te rebute au plus haut point. Là encore, rechercher des solutions n’est pas une perte de temps.

 
Peux-tu déléguer ?

Revoir ton organisation, pour effectuer une petite tâche régulièrement plutôt qu’une grosse occasionnellement ou inversement ?

Trouver une solution pour supprimer cette tâche ?

 
Ces questionnements sont valables tant dans le professionnel que du côté vie privée. Il y a des décisions difficiles à prendre mais je t’assure qu’on se sent beaucoup mieux quand on se libère des contraintes ou des relations qui nous pèsent !

 
Garde ton énergie pour ce qui en vaut la peine.

 
 

 
 
Suggestions d’articles :
Challenge 1 jour 1 article : la liste des 30 publications
S’organiser, ça s’apprend !
Mes 10 astuces pour rester organisée au quotidien

 

 
Quand ta to do list s'allonge, que tout te semble insurmontable, jusqu'au blocage, la procrastination totale. Comment désamorcer la crise et recommencer à avancer. #jaimelapaperasse #entreprise #creation #microentreprise #autoentrepreneur #entrepreneuriat #freelance #blog
 

Laisser un commentaire