J'aime la paperasse

Création & gestion d'entreprise - Organisation

Comment créer ta micro-entreprise ?

Comment créer ta micro-entreprise ? 5 étapes indispensables (dont une que trop d'entrepreneurs ignorent) ! #jaimelapaperasse #entreprendre #autoentrepreneur #microentrepreneur #autoentreprise #microentreprise #freelance #creation #entreprise #independant #solopreneur #mompreneur

 
Quand tu arrives chez J’aime la paperasse, en général c’est pour avoir des informations sur la micro-entreprise. Alors commençons par le début, comment créer ta micro-entreprise. Je ne parle pas seulement des quelques clics pour la créer juridiquement… L’essentiel, vraiment le minimum du minimum, se résume en 5 étapes.
 
 
 

1 | Création de ton entreprise sur lautoentrepreneur.fr ou guichet-entreprises.fr

 
 
Tu es obligé(e) de créer ta micro-entreprise en ligne. Pour cela, les deux meilleures options sont :

  • Lautoentrepreneur.fr, devenu depuis fin 2018 autoentrepreneur.urssaf.fr

Il s’agit de la plateforme dédiée à la micro-entreprise, gérée par l’URSSAF, qui te permet de faire les démarches essentielles : créer ton entreprise, informer l’administration en cas de modification et déclarer chaque mois/trimestre ton chiffre d’affaires pour calculer tes cotisations sociales.

  • Guichet-entreprises.fr

Il s’agit de la plateforme universelle pour toutes les entreprises, quelle que soit leur forme. J’ai une préférence pour ce site en ce qui concerne la création/modification, mais l’un ou l’autre, le résultat final est le même !
 
 

 
 

2 | Le questionnaire des impôts

 
 
Un des premiers courriers que tu reçois, après ton numéro SIRET, c’est le courrier de bienvenue des impôts. Oui, l’administration t’aime, c’est comme ça.
Dans ce courrier, tu trouves un récapitulatif de tes obligations fiscales, c’est-à-dire en très condensé : dans quelle catégorie entre ton activité, quel type de déclaration tu dois déposer ou non, à quelle fréquence, est-ce que tu es redevable de la TVA, etc.
 
Logiquement, pour une micro-entreprise, tu dois avoir quelque chose du type : BIC/micro ou BNC/micro et TVA franchise en base.
 
Il y a aussi un petit questionnaire à remplir soigneusement et à renvoyer à ton service des impôts des entreprises, sans oublier de dater et signer évidemment (c’est au verso alors un oubli peut arriver !). Tu devras préciser entre autres, si tu exerces ton activité à domicile ou si tu utilises un local professionnel, si tu relèves de l’artisanat…
 
 

 
 

3 | Ouvrir un compte sur impots.gouv.fr

 
 
Etape importante que personne ne te dira de faire, il faut ouvrir un compte professionnel sur impots.gouv.fr.
 
En quoi est-ce nécessaire et important ?
 
Il y a de fortes chances que tu sois redevable de la cotisation foncière des entreprise (CFE). Cet impôt mystérieux qui débarque comme un cheveu sur la soupe en fin d’année, juste avant Noël…
 
Sauf que tu ne recevras pas l’avis d’imposition par courrier. Tu ne recevras pas non plus de mail pour te dire d’aller consulter ton avis en ligne.
 
Du moins, ça c’est ce qui se passe si tu ne prends pas le temps de t’ouvrir ton espace en ligne. Et oublie l’idée de le faire à la dernière minute le 14 décembre, ce n’est pas immédiat ! Donc fais-le rapidement et tu es tranquille.
 
Petite précision : ce qui arrive si tu ne consultes pas et surtout si tu ne payes pas ta CFE, c’est une pénalité, je préfère lever le doute !
 
D’ailleurs, en parlant de cotisation foncière, sais-tu que tu devras déposer une déclaration avant le 31 décembre de l’année de création de ton entreprise ?
 
 

 
 

4 | Ouvrir un compte bancaire dédié à ton activité

 
 
Depuis 2019, le compte bancaire dédié à l’activité de la micro-entreprise n’est plus obligatoire si tu réalises moins de 5000 € de chiffre d’affaires.
 
Tu disposes également de 2 ans pour ouvrir ce compte.
 
Franchement… quand on sait que l’ouverture de compte peut être gratuite (je parle surtout de l’absence de frais de fonctionnement !) et à quel point cela te permet de gagner en clarté… !
 
Oublie ces assouplissements et ouvre ton compte rapidement après ta création d’entreprise. Et pour rappel, le compte professionnel n’est pas DU TOUT obligatoire en micro-entreprise.
 
Un deuxième compte dans ta banque habituelle ou un compte dans une banque en ligne (c’est ce que j’ai choisi avec zéro frais, CB incluse), et hop la question est réglée.
 
 

 
 

5 | Souscrire une assurance professionnelle

 
 
A moins d’exercer une activité qui nécessite une assurance professionnelle à titre obligatoire, comme les transports, tu es libre de t’assurer ou pas.
 
Le truc, c’est qu’on ne sait pas ce qui peut arriver. Les dommages causés aux autres dans le cadre de ton activité, par toi, tes biens, ou je ne sais quelle autre circonstance, ça peut coûter cher…
 
C’est pourquoi on recommande de souscrire au minimum une assurance responsabilité civile pour toute activité indépendante.
 
Il existe des contrats à tout petit prix prévus spécialement pour le cas de la micro-entreprise, surtout lorsqu’il s’agit d’une simple activité complémentaire.
 
Pense aussi à la question du véhicule : tes trajets professionnels ne sont pas couverts par ton assurance classique. Qu’il s’agisse de tes propres déplacements ou de transport de marchandises, tu dois absolument demander un avenant couvrant ces trajets à ton assureur actuel ou souscrire une assurance auto spécifique en complément.
 
 

 
 

6 | On n’avait pas dit 5 points ?!

 
 
C’était un bref topo des étapes indispensables pour créer ta micro-entreprise. J’ai reçu plusieurs fois des questions du type « J’ai mon SIREN, et après ?! » donc cet article s’imposait !
 
Ca, c’est vraiment la base. Gérer une micro-entreprise, cela implique de respecter les règles en matière de facturation, de tenue de la comptabilité (bien que très allégée), de déclarations, avec toutes les subtilités fiscales ou sociales, les différents seuils à surveiller…
 
Bref, même s’il s’agit d’un statut très simple par rapport aux autres formes d’entreprise en France, cela ne s’improvise pas et on peut vite se trouver perdu face à l’aspect administratif. Sans compter le temps gâché à chercher les informations partout…
 
Si tu veux aller plus loin, j’ai conçu tout spécialement pour répondre à tes interrogations la formation « La micro-entreprise de A à Z : l’administratif facile ».
 

La formation dédiée à la micro-entreprise #jaimelapaperasse #entreprise #freelance #entrepreneur #entrepreneuriat #creation #solopreneur #mumpreneur #artisanat #microentreprise #autoentrepreneur #microentrepreneur #autoentreprise

 
Tu y retrouves toutes les informations à connaître avant même de créer ton entreprise, des tutoriels, des modules consacrés à la gestion, aux impôts, à la surveillance du chiffre d’affaires… Bref, un véritable pack tout-en-un de l’administratif en micro-entreprise.
 
Ca ne s’arrête pas là :

  • tu reçois une fiche de synthèse personnalisée par rapport à ton projet,
  • la formation est évolutive : de nouveaux modules sont rajoutés progressivement pour un focus sur un point précis ou pour répondre à des questions,
  • tu bénéficies automatiquement de toutes les mises à jour de la formation.

 
Pour en savoir plus ça se passe ici : Découvre la formation « La micro-entreprise de A à Z : l’administratif facile »
 
 
 
Comment créer ta micro-entreprise ? 5 étapes indispensables (dont une que trop d'entrepreneurs ignorent) ! #jaimelapaperasse #entreprendre #autoentrepreneur #microentrepreneur #autoentreprise #microentreprise #freelance #creation #entreprise #independant #solopreneur #mompreneur

2 réponses à “Comment créer ta micro-entreprise ?”

  • Hey 🙂 Merci encore pour ces conseils très pointilleux ! Le sujet de ton blog est top et bravo pour l’avoir créé !
    Je suis sure que je vais continuer d’y trouver des conseils très pratiques ! A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *