J'aime la paperasse

Création & gestion d'entreprise - Organisation

Déclaration de revenus 2018 : c’est parti !

Topo sur la déclaration de revenus 2018

Je tiens à traiter de temps en temps d’un sujet qui s’inscrit dans l’actualité. Et l’actualité, au niveau administratif, c’est la déclaration de revenus. Elle revient inexorablement d’année en année. J’ai fait mes devoirs très tôt juste pour pouvoir partager avec toi. On fait un petit point ensemble ?

Avant d’entendre parler de la polémique autour de la vidéo d’accueil, j’ai effectivement été très surprise par le procédé. Un visionnage OBLIGATOIRE pour pouvoir déclarer ses revenus ?! Il semblerait que l’administration ait revu sa copie sur le sujet entre temps… J’ai donc regardé cette petite vidéo d’une minute qui explique comment s’organisera le prélèvement à la source dès le 1er janvier 2019. Je crois que l’idée générale c’est « Sois tranquille tout ira bien ». Si j’étais moqueuse je dirais « Aie confiaaannnnce ! » avec une petite voix louche. Mais heureusement, je ne suis pas moqueuse. Hum.

 

Déclaration de revenus : les dates

Le portail de télédéclaration est ouvert depuis le 11 avril 2018. Comme chaque année, la date limite pour déclarer tes revenus dépend du lieu de ton domicile:
– le 22 mai pour les non-résidents et les départements 1 à 19,
– le 29 mai pour les départements 20 à 49,
– le 5 juin pour les départements 50 à 976.
Si tu déposes ta déclaration au format papier, tu es puni, tu dois le faire d’ici le 17 mai.

D’ailleurs, à ce propos, la déclaration en ligne est obligatoire dès cette année si ton revenu fiscal de référence (RFR) de l’an dernier est supérieur à 15 000 €. Sauf si tu n’as pas accès à Internet, mais dans ce cas je veux bien que tu m’expliques en commentaire comment tu fais pour me lire. L’an prochain, télédéclaration pour tout le monde ! Sauf si tu n’as pas accès à Internet, mais… bon OK je pense qu’on a compris.

La date limite de paiement, cette année ça tombe le lundi 17 septembre 2018. Le prélèvement à l’échéance, d’après mes calculs ça devrait être le 25 septembre (le 15 + 10 jours, j’avoue ce n’était pas très difficile).

Quant aux avis d’imposition, ils seront mis à disposition entre le 24 juillet et le 7 août si tu n’es pas imposable. Le versement de l’éventuelle restitution est prévu entre le 16 et le 27 juillet. Si tu es imposable, il faudra peut-être patienter jusqu’au 21 août pour recevoir ton avis. Patienter, je ne suis pas sûre que ce soit le bon mot. De toute façon, tu connais toutes les informations importantes comme le montant de ton impôt dès la fin de la déclaration en ligne.

 

Déclaration de revenus : les nouveautés de l’année

J’ai noté quelques changements sur le site www.impots.gouv.fr et dans la procédure de déclaration. Le design et l’ergonomie ont été revus. Je trouve qu’une amélioration est possible en terme de clarté parfois mais j’apprécie les modifications qui ont été faites, comme le fait de pouvoir se connecter avec France connect, donc avec les identifiants d’une autre administration.

Si ma mémoire est bonne, avant si on choisissait de déposer deux déclarations distinctes l’année du mariage ou du PACS, il fallait simplement déclarer chacun de son côté en tant que « célibataire ». Désormais, il faut renseigner la date du mariage ou du PACS quelle que soit l’option choisie. On identifie le conjoint par son numéro fiscal et ensuite on choisit de faire une déclaration commune ou deux déclarations distinctes.

Le grand changement reste évidemment le prélèvement à la source

Dès la fin de la déclaration, tu connais ton taux de prélèvement personnalisé. C’est l’information qui sera transmise à ton employeur, histoire qu’il prélève la bonne somme.

Tu as ensuite accès à différentes options :

  • Tu peux décider de ne pas transmettre ce taux à ton employeur. Il appliquera alors un taux qui ne tiendra pas compte de ta situation personnelle mais uniquement de ta rémunération. Si ce taux « neutre » est inférieur au taux personnalisé, tu devras verser directement un complément au service des impôts chaque mois.
  • Tu peux décider avec ton conjoint de modifier vos taux de prélèvement pour moduler la répartition de l’impôt sur vos rémunérations.
  • Si tu perçois des revenus d’une activité indépendantes (BIC, BNC, BA – en français : bénéfices industriels et commerciaux, bénéfices non commerciaux, bénéfices agricoles) ou des revenus fonciers, tu peux opter pour le prélèvement trimestriel au lieu du prélèvement mensuel.

 

Voilà pour le petit topo spécial « déclaration des revenus ». Je te recommande vivement de te débarrasser de cette tâche et hop ! on passe à autre chose !

[EDIT] Des précisions sur les frais réels, pour savoir si c’est intéressant pour toi et comment les calculer, ça te dit ? Alors visite mon article dédié en cliquant ici.

Comme toujours, les commentaires et partages sont les bienvenus !

 

 

Déclaration de revenus 2018 c'est parti

 

Sur le même sujet, voici des articles qui pourraient t’intéresser :
Frais réels : est-ce le bon choix ? comment les calculer ?
Impôts et enfants : comment les déclarer pour faire des économies
Contacts et documentation : les ressources utiles
Le prélèvement à la source en 12 points

6 réponses à “Déclaration de revenus 2018 : c’est parti !”

  • Alors là, un grand MERCI pour cet article ! La déclaration d’impôts est ma hantise chaque année, et je me mélange toujours les pinceaux. Surtout avec la nouvelle réforme qui arrive ! Bon courage à toutes et à tous !

    • C’est vrai que ce n’est pas toujours évident à suivre, je te comprends ! Je pense faire un article pour éclaircir quelques situations courantes au sujet de la déclaration de revenus, as-tu des points particuliers qui te posent problème ? Tu peux me répondre en commentaire ou par mail à contact@jaimelapaperasse.com. A bientôt !

  • En toute simplicité on y voit un peu plus clair, merci pour ton article qui nous donne plus de précisions sur le taux du prélèvement à la source

    • Je suis ravie que mon article t’ait plu ! Et je te remercie de ta confiance, avec ton inscription à ma (future) lettre d’information. A bientôt !

    • C’est tout l’intérêt de s’y prendre assez tôt, ça laisse le temps de faire sa déclaration tranquillement et revenir dessus si tu as des choses à corriger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *