J'aime la paperasse

Création & gestion d'entreprise - Organisation

Salariée, maman, entrepreneure… comment tout concilier ?

Comment concilier vie professionnelle et personnelle, surtout quand tu es à la fois salariée et entrepreneur, ou maman et entrepreneur (mampreneur) ? #jaimelapaperasse #entrepreneuriat #entreprise #business #organisation #creation #entrepreneur #freelance #mompreneur #blog

 
 
Parmi les questions que l’on me pose le plus souvent, je pense qu’on peut attribuer la palme à celle-ci : comment fais-tu pour tout gérer à la fois ?!

Bon, c’est la version soft, d’un air mi-dubitatif mi-admiratif. Parfois c’est un peu plus radical : « Tu ne peux pas faire tout ça, il faut faire des choix ! »

Nous ne sommes pas si rares dans cette situation, à se demander comment concilier vie pro et perso, alors parlons organisation, motivation, ambition et mettons les choses au clair.

 
 

 
 

1 | Oui, il faut faire des choix

 
 

Je me définis volontiers comme originale ou perchée à mes heures mais en réalité j’ai toujours eu les pieds sur terre. Donc, évidemment, il est impossible de TOUT faire à la fois.

 
Femme parfaite, maman parfaite, épouse parfaite, salariée parfaite, entrepreneure parfaite, amie parfaite, fée du logis, cuisinière, sportive, zen, coach, le tout avec le sourire, la santé, l’énergie et la bonne humeur à chaque instant 🙂

 
Non mais sérieusement, tout le monde sait que c’est impossible, alors avant de te lancer dans quoi que ce soit, oublie tout de suite cette idée. Tu ne pourras pas cocher toutes les cases, sans vouloir remettre en cause tes talents de Wonder Woman.

 
Tu devras donc faire des choix. Enfin… je dirais plutôt établir des priorités.

 
 
Concrètement, aujourd’hui :

  • Je ne peux pas quitter mon travail salarié dans l’immédiat donc il s’inscrit obligatoirement dans mes priorités.
  • Mes enfants, mon mari, ma famille… c’est la base.
  • Mon entreprise ne peut pas se développer toute seule : mes actions de chaque jour représentent un investissement.

 
Ca, ce sont les priorités ultimes.

 
 

 
 

C’est valable pour les actions concrètes du quotidien. En clair, entre travailler sur un projet pour faire grandir mon entreprise et faire le ménage, il y a de fortes chances pour que le business passe avant.

Et c’est aussi valable pour la charge mentale. C’est beaucoup plus dur à développer mais très important ! Si j’ai choisi à cet instant de donner la priorité à mon entreprise, ce n’est pas pour culpabiliser parce que le ménage n’est pas fait !

 
De même, quand je passe du temps avec ma famille, ce n’est surtout pas en culpabilisant parce que je n’ai pas fait telle ou telle chose pour mon travail !

 
Si on se met sans arrêt cette pression, on ne profite jamais de l’instant, on est (encore plus) stressé, toujours insatisfait et c’est un cercle vicieux puisqu’il y aura TOUJOURS des choses à faire dans tous les domaines.

 
Donc stop, essaie de te demander quelle est ta priorité à l’instant T pour faire le bon choix et assume-le sans t’imposer des contraintes qui relèvent de l’impossible.

Et surtout, fais ces choix en toute franchise avec toi-même.

Peut-être qu’il te paraît plus louable aux yeux du monde de dire que tu voudrais seulement passer toutes tes journées à jouer avec tes enfants et leur préparer de bons petits plats, mais si ce n’est pas vrai, inutile de te rajouter de la culpabilité inutile.

 
 
En ce qui me concerne, mon activité professionnelle fait partie de mon épanouissement. Donc oui, j’aime passer du temps avec ma famille et prendre soin de mes enfants est essentiel, mais j’ai aussi besoin de moments où je m’occupe de mes propres activités, de mes objectifs personnels, ou juste de me retrouver avec moi-même.

Et ce n’est pas une pensée égoïste : il n’y a rien de pire que de devoir supporter à longueur de temps une personne frustrée, surtout si on est la cause-même de sa frustration !!

 
Donc on fait des choix, on élimine ce qui n’a pas sa place dans notre vie aujourd’hui et on fixe des priorités dans ce qui reste.

 
 
Ce qui se situe en dehors de tes priorités absolues, il faudra tout de même y accorder du temps, mais en quantité moindre par rapport au reste et en gardant en tête que cela fait partie de tes choix obligatoires en ce moment, qui pourront évoluer en même temps que ta vie personnelle et professionnelle.

 
 

| A lire également : Au secours, je n’arrive plus à avancer ! |

 
 

 
 

2 | Pourquoi tu fais les bons choix

 
 

Tu sais ce qui me permet de toujours avancer vers mes objectifs ? Je sais que je fais le bon choix.

Je ne connais pas l’avenir (tant mieux, une vie sans surprise serait bien triste) donc je ne sais pas si chacune de mes actions est la meilleure. Il y a forcément des loupés dans l’histoire.

 
Ce que je sais par contre, c’est que je fais tout mon possible pour vivre chaque jour en accord avec ce que je souhaite vraiment.

 
A chaque fois que tu fais quelque chose ou que tu n’agis pas, c’est un choix, avec ses conséquences.

 
Et quand quelque chose ne te satisfait pas pleinement dans la vie, tu as deux choix possibles :

  • faire avec (subir),
  • tenter d’améliorer la situation.

 
Tu ne sais peut-être pas réellement ce que tu veux, et de toute façon c’est amené à évoluer plusieurs fois au cours de ta vie, mais tu sais probablement ce dont tu ne veux pas aujourd’hui, ou des choses que tu aimerais vivre un jour, une façon de vivre ton quotidien…

 
Ces aspirations sont de véritables moteurs pour te pousser chaque jour.

 
 

 
 

Aujourd’hui, mon grand objectif est de vivre d’un travail qui corresponde à mon tempérament, m’offre suffisamment de liberté, d’autonomie, de place à la créativité, sans m’ajouter de la pression. Vivre avec assez d’aisance pour un quotidien confortable, pouvoir me permettre de m’adapter au rythme de ma famille, voyager pour passer du temps avec le reste de ma famille…

Bref, j’ai des grands objectifs assez précis finalement. Et chaque jour est une occasion d’apporter une pierre à l’édifice pour me rapprocher de cet idéal.

 
Ce questionnement est important, pour avoir une motivation assez forte dans les moments difficiles pour remonter la pente et continuer à avancer, et aussi pour avoir les idées claires et éviter de se disperser.

 
Le temps, l’énergie, la présence physique sont des limites que tu ne peux pas repousser donc il est important de garder un cadre et de savoir d’où tu pars et où tu veux aller.

 
 
Pour te donner un exemple concret, quand j’ai commencé mon activité d’assistante administrative, j’ai failli accepter une mission qui m’aurait offert une stabilité financière mais à quel prix ? C’était contraignant au niveau de la gestion du temps, avec une tâche unique répétitive à assurer dans des délais très courts, avec une contrainte logistique d’échanges de documents physiques, etc.

 
Etais-je capable d’assurer la mission ? Oui.
Est-ce que ça entre dans le cadre de mes missions ? Oui, c’est possible.*
Aurais-je dû accepter ? Non !

 
 
Quitter un emploi qui ne te satisfait pas, pour te lancer dans une activité indépendante et y subir les mêmes contraintes, plus l’insécurité financière, la responsabilité, etc ça n’a pas de sens !

Savoir pourquoi tu te lances dans tes projets, pourquoi tu t’investis, ça t’aide à faire les meilleurs choix pour toi au moment où ils se présentent et à rester focus sur tes objectifs.

 
 
*En tant qu’assistante, mes missions sont assez diversifiées et je suis toujours ouverte à des missions qui se rapprochent plus d’une « assistante virtuelle », surtout que la pratique du blogging aide forcément à développer des compétences dans les métiers du web.

 
 

| A lire également : 6 clés pour réussir tous tes projets |

 
 

 
 

3 | L’organisation est la clé de tout

 
 

Bon, c’est bien beau tout ça : on fait des choix, on s’assure que ce sont les bons, OK mais le quotidien hein ?

La réponse était évidente, mais en même temps que dire d’autre : l’organisation, c’est la base.

 
Je ne vais pas te donner ici tous mes tuyaux d’organisation, mais les principes élémentaires qui fonctionnent bien chez moi (et chez d’autres aussi, j’en suis sûre).

 
 

  • Ecrire. Tout simplement !

 
Ohlala elle va encore parler de sa manie de tout écrire…

 
Mais oui ! J’aime tellement mon bullet journal que je vais probablement finir par lui consacrer un article.

Tout noter, ça libère l’esprit, ça permet de ne rien oublier, de mettre les choses en clair.

 
Tu n’es pas obligé(e) d’adopter le bullet journal pour autant hein, et d’ailleurs le mien est hyper minimaliste et sert simplement à tout réunir au même endroit pour être sûre de retrouver l’information quand j’en ai besoin.

 
En version 2.0, beaucoup fonctionnent avec Trello, ou encore Asana… Bref, tu choisis ton support mais écrire un maximum de choses c’est efficace.

 
 

  • Déléguer

 
Alors ça, c’est souvent compliqué à mettre en place parce qu’il faut trouver la bonne personne à qui déléguer, surtout dans le domaine professionnel.

Mais à un moment il faut bien se rendre à l’évidence, tu ne peux pas être partout, et encore moins être performant partout.

Et pareil pour le côté perso, il n’est écrit nulle part que tu devais tout gérer seul(e) !

 
 

  • Planifier

 
Je suis un peu plus modérée sur ce point. J’utilise beaucoup la planification, en me fixant des objectifs, des tâches à réaliser impérativement dans la journée, des plans d’actions, etc.

La planification est devenue encore plus indispensable avec le blogging, pour gérer mes publications sur le blog, sur Pinterest (merci Tailwind!!) et sur Instagram.

 
Par contre, au quotidien je ne sais pas fonctionner avec un emploi du temps carré. Je ne supporte pas cette contrainte donc je garde un maximum de souplesse pour rester à l’écoute de ce que je ressens.

On est toujours plus performant quand on réalise une tâche au moment où on est enclin à le faire. Et ça, c’est très difficile à prévoir.

 
 

  • S’écouter

 
Que celui ou celle qui arrive à gérer une multitude d’activités, avec des jeunes enfants en plus, sans ressentir le moindre signe de fatigue lève la main. Personne ?

(Franchement, si tu as levé la main, écris-moi stp, ton histoire m’intéresse !)

 
Il y a un moment où ton corps t’envoie des signaux pour exprimer ses besoins, et c’est particulièrement vrai pour le repos.

C’est important de rester attentif à ses besoins et de se ménager pour continuer à avancer.

 
Je dois reconnaître que c’est quelque chose de compliqué pour moi, de prendre du temps pour me reposer correctement, pour mes activités perso, pour me détendre… Mais j’y travaille, et je savoure chacun de ces moments.

 
 
 

Voilà pour ces conseils pour t’aider à concilier ta vie professionnelle et ta vie personnelle, surtout quand tu es sur plusieurs fronts à la fois.
 
Si tu veux rajouter tes petites astuces, témoigner ou juste dire à quel point cet article t’a plus, surtout n’hésite pas 😉

 
 

 
 
Suggestions d’articles :
La méthode ultime de A à Z pour une organisation du tonnerre
Challenge 1 jour 1 article : la liste des 30 publications
S’organiser, ça s’apprend !
Mes 10 astuces pour rester organisée au quotidien

 

 
Comment concilier vie professionnelle et personnelle, surtout quand tu es à la fois salariée et entrepreneur, ou maman et entrepreneur (mampreneur) ?  #jaimelapaperasse #entrepreneuriat #entreprise #business #organisation #creation #entrepreneur #freelance #mompreneur #blog
 

Laisser un commentaire