Plusieurs activités en micro-entreprise, est-ce possible ?

Peut-on avoir plusieurs activités quand on est en micro-entreprise ? Réponse dans cet article ! #jaimelapaperasse #microentreprise #autoentrepreneur #freelance #business #blogging #creation #entreprise

 
 

Tu as ta micro-entreprise bien rodée et tu souhaites développer une nouvelle activité ?

Ou dès le début, tu voudrais lancer deux activités différentes dans la même entreprise, ou créer deux micro-entreprises ?

Dans ces moments, tu aimerais bien que quelqu’un te dise clairement ce que tu peux faire ou pas : avoir deux activités en micro-entreprise, est-ce possible ?

Reste avec moi, je vais te donner quelques explications.

 
 

 
 

1 | Le principe : une seule micro-entreprise

 
 
Une micro-entreprise, c’est une entreprise individuelle avec un régime spécifique au niveau fiscal et social, c’est-à-dire la façon de calculer et de payer tes impôts et tes cotisations.

 
A ce titre, il s’agit d’une personne physique : d’un point de vue juridique, ton entreprise et toi, c’est la même personne.

Voilà pourquoi dans le système français il n’est pas possible de créer plusieurs micro-entreprises pour une même personne.

 
Cette règle permet par ailleurs de garder une certaine clarté puisque pour s’assurer du respect des conditions de chiffre d’affaires, il y a une seule entreprise à vérifier.

 
 
Tu peux noter une des conséquences au niveau du numéro SIREN. Cet identifiant national unique de 9 chiffres est attribué à chaque entreprise française lors de sa création, comme le numéro de sécurité sociale pour chaque individu.

Il est ensuite constant pour toute la vie de l’entrepreneur. En principe, si un numéro SIREN t’a été attribué un jour et que tu cesses toute activité indépendante, le jour où tu voudras ouvrir une nouvelle entreprise individuelle (y compris en micro-entreprise), c’est ce même numéro qui sera réactivé.

Les 5 chiffres suivants, qui permettent de former le SIRET (le SIRET est composé du SIREN + 5 chiffres), seront modifié en cas de reprise suite à cessation ou encore de changement d’adresse.

 
 

| A lire également : La micro-entreprise, c’est quoi au juste ? |

 
 

 
 

2 | Mais autant d’activités que tu le souhaites

 
 
Ce serait dommage d’être limité à une activité unique simplement parce que tu as opté pour la micro-entreprise. Heureusement, ce n’est pas le cas.

Tu peux exercer autant d’activités que tu le souhaites en micro-entreprise.

 
Et là tu es censé(e) me dire : Oui, mais tu viens de dire qu’avoir deux micro-entreprises ce n’était pas possible ?

En effet. Par contre tu peux parfaitement cumuler plusieurs activités dans la même micro-entreprise. Bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

 
Attention, je ne dis pas de faire n’importe quoi, n’importe comment.

Il faut créer officiellement cette nouvelle activité en déclarant une modification de ta micro-entreprise auprès de ton centre de formalités des entreprises.

La procédure est réalisable en ligne sur autoentrepreneur.urssaf.fr ou sur guichet-entreprises.fr.

 
 
Peu importe que tes deux activités soient liées ou non, tant qu’elles sont toutes deux autorisées et compatibles avec le régime de micro-entreprise, tu peux y aller !

 
 

| A lire également : Le centre de formalités des entreprises : à quoi ça sert ? |

 
 

 
 

3 | Le point de vigilance à avoir

 
 

Cumuler deux activités différentes en micro-entreprise, cela demande tout de même une vigilance sur un point : la limite de chiffre d’affaires.

Que ce soit pour la question de la TVA ou pour le régime de micro-entreprise en lui-même, ta deuxième activité peut influencer le plafond de chiffre d’affaires, donc il vaut mieux que ce soit clair dès le départ.

 
 
Si c’est le même type d’activités, le plafond reste inchangé :
 

  • Pour deux activités de ventes, le chiffre d’affaires limite reste donc à 170 000 € au total.
  • De même pour différentes activités de prestations de services, avec un plafond total de 70 000 €.
  •  
     
    Si tu combines une activité de ventes et une activité de prestations de services, il y a une double limite :

  • Le plafond habituel des prestations de services pour cette partie de ton activité, donc 70 000 €,
  • Et un chiffre d’affaires total de 170 000 € pour l’ensemble de ton chiffre d’affaires.
  •  
     
    Voilà pour le principe mais comme très souvent, il y a des petites particularités qui mériteraient un article pour les développer… On va donc en reparler une prochaine fois plus en détail !

     
     

     
     
    Suggestions d’articles :
    Challenge 1 jour 1 article : la liste des 30 publications
    Micro-entreprise : les nouveautés 2019
    Comment créer une micro-entreprise : 5 étapes clés

     

     
    Peut-on avoir plusieurs activités quand on est en micro-entreprise ? Réponse dans cet article ! #jaimelapaperasse #microentreprise #autoentrepreneur #freelance #business #blogging #creation #entreprise
     

    4 réflexions sur “Plusieurs activités en micro-entreprise, est-ce possible ?”

    1. Merci pour cet article super CLAIR ! Je suis devenue allergique à l’administrative parce que rien est clair mais là nickel, je sais ce qu’il me reste à faire modifier ma micro 🙂

      1. J'aime la paperasse

        Super Elody merci pour ton commentaire ! Si tu y vois plus clair, c’est parfait ! Avec un peu de chances j’arriverai à te réconcilier un peu avec l’administratif 🙂

    2. Bonjour Chère Stéphanie
      Merci pour cet article et le blog afférent !
      Peux-tu m’éclairer dans la situation suivante : je vais créer ma micro-entreprise. Il s’agit d’une « activité de santé humaine non classée ».
      Cependant, le temps qu’elle me rapporte suffisamment pour en vivre, j’aimerais parallèlement « mettre du beurre dans les épinards » en étant « correcteur-relecteur » via une web-plateforme.
      Je comprends qu’il s’agit dans les 2 cas d’une « activité de services » et que je dois respecter le plafond des 70 000€.
      En revanche, dois-je le préciser lors de la création de mon entreprise ?
      Concrètement, comment devrais-je déclarer cette activité secondaire aux Impôts ?
      Et si finalement, cette 2nde activité rapportait plus que la 1ère…peut-on changer sa micro-entreprise ?
      Merci pour tes futures réponses !

      NB: je profite de ce message pour une question subsidiaire.
      On est exonéré de la CFE l’année de création ?
      En débutant en octobre 2019, la paie-t-on dès 2020 ou pas avant octobre 2020 (année civile)?

      Encore merci pour tous tes éléments toujours très clairs !
      J’aime la simplicité et je la trouve sur ton site !

      1. J'aime la paperasse

        Hello Carole !

        Merci beaucoup 😍 Pour tes deux activités, effectivement tu dois le signaler dans ta déclaration d’activité (le formulaire d’inscription en tant que micro-entrepreneur), en indiquant quelle activité est la principale/secondaire. C’est la seule démarche à faire, le centre de formalités fait suivre aux autres administrations.

        Par la suite, les changements sont toujours possibles, donc tu peux laisser ton entreprise suivre son cours et évoluer 😉

        Pour la CFE, je te renvoie ici : https://www.jaimelapaperasse.com/qui-paye-cfe/ où tu devrais trouver les réponses à toutes tes questions. Si tu veux faire un point complet avec différentes questions, n’hésite pas à me contacter par mail et on en discute !

    Laisser un commentaire

    Retour haut de page