J'aime la paperasse

Création & gestion d'entreprise - Organisation

Tout ce que vous voulez savoir sur J’aime la paperasse

Tout ce que vous voulez savoir sur le blog J'aime la paperasse : qui je suis, mon parcours, mes objectifs, le pourquoi du comment... #jaimelapaperasse #entrepreneuriat #blogging

 
 
En début de challenge, j’ai demandé sur Instagram ce que vous vouliez savoir sur mon entreprise ou sur moi… Aujourd’hui, l’interview par les lecteurs de J’aime la paperasse : je réponds à toutes vos questions 🙂

 
 

 
 

1 | Une petite présentation ?

 
 
JALP-Stephanie
 
 

Pour celles et ceux qui me découvriraient à travers cet article, je m’appelle Stéphanie, j’ai bientôt 30 ans (wouhhh ça va être la fête !) et je suis maman de deux petits enfants sages (hum).

 
J’ai créé le blog J’aime la paperasse il y a un peu plus d’un an, avant de me lancer à mon compte en tant qu’assistante administrative.

En parallèle, j’occupe un emploi salarié à mi-temps pour quelques mois encore… En résumé, j’ai une vie trépidante depuis quelques temps !!

 
 

 
 

2 | Quelles sont tes passions ?

 
 

Il n’y a pas d’activité qui me fasse vibrer au point de parler de passion : je suis curieuse, j’aime découvrir et tester des activités, mais au bout d’un moment j’aime passer à autre chose et découvrir un autre loisir !

 
Je reste attirée par tout ce qui est créatif, comme la couture, le tricot ou même le coloriage, que je ne prends pas le temps de pratiquer en ce moment…

 
Et la seule activité que je pratique depuis l’enfance et qui perdure, ce sont les puzzles. Ah et la musique, si on ne fait que l’écouter, est-ce que ça compte comme passion ? Parce que quand même, la musique c’est la vie !

 
Et rire ! Une journée sans rire, ce n’est pas possible, même quand ça ne va pas ! Bon OK, ce n’est pas ce que l’on appelle une passion mais je me rattrape comme je peux hein.

 
 

 
 

3 | Quelles études as-tu faites ? Quel est ton parcours ?

 
 

J’ai toujours été attirée par l’envers du décor des entreprises. C’est ce qui m’a poussée à suivre des études d’expertise comptable : on touche à la comptabilité bien sûr, mais aussi au droit fiscal, droit social, droit commercial, contrôle de gestion, finance d’entreprises… C’est une formation très complète et polyvalente.

 
Comme les métiers de la comptabilité ne m’intéressaient pas directement, j’ai changé de plan en cours de route, et après quelques expériences en comptabilité j’ai intégré la fonction publique en 2011.

Je n’en dis pas plus sur mes activités de fonctionnaire par devoir de réserve et pour que mes propos ne soient jamais associés à l’administration. Il faudra attendre le coming out le jour où je démissionnerai (patience…).

 
Dans tous les cas, il s’agit d’une formidable expérience, entre management d’une équipe, veille et transmission d’informations (synthèses, réunions…), gestion de plannings, masse d’informations à intégrer dans un changement constant… Quelque chose de très formateur en fait, qui me servira pour tout mon avenir professionnel !

 
 

 
 

4 | Pourquoi tu ne souhaites plus être salariée ?

 
 

Ah, la grande question ! Actuellement, je crois que la sécurité financière est le seul argument en faveur du salariat chez moi. Rien de très funky hein…

 
J’arrive à la conclusion que je suis incapable de m’épanouir en tant que salariée… ou alors il me faudrait un emploi sur mesure, ce qui revient à le créer moi-même.

 
 
Dans mon travail de rêve, non seulement j’apporte de la valeur à mes clients, mais en plus je travaille à mon rythme qui peut être totalement décalé, et dans des conditions tout aussi souples.

 
Si j’ai envie de mettre du James Brown à fond pendant que je travaille, personne ne me le reprochera !

 
Evidemment, ce n’est pas l’argument de base mais ça fait partie du concept !

 
 

| A lire également : Pourquoi j’ai créé J’aime la paperasse |

 
 

 
 

5 | Qu’est-ce qui t’a amenée à entreprendre… ce n’est pas un choix classique pour une fonctionnaire ?

 
 

L’envie d’entreprendre était présente depuis très longtemps, mais sans projet, sans idée précise, ou alors elle changeait chaque semaine. Mais tout de même, le désir d’entrepreneuriat et le tempérament étaient déjà là, et c’est une bonne base.

 
J’ai eu un véritable déclic lors de ma seconde grossesse. Même si je n’avais plus les longs trajets quotidiens pour me rendre au travail, je me rendais compte que question épanouissement on n’y était pas, et que je ne croyais pas en ce que je faisais…

 
Et quand ça ne va pas, je cherche une solution, c’est impensable de subir une situation sans essayer de faire bouger les choses !

C’est comme ça que j’ai commencé à préparer mon projet en 2017 et que mon blog est né.

 
 

 
 

6 | Comment tu arrives à jongler avec tes deux activités ?

 
 

C’est un vaste sujet sur lequel j’ai déjà écrit plusieurs articles. Pour répondre en quelques mots, ce qui me permet de concilier mes différentes activités, c’est :
 

  • une énorme motivation, je suis déterminée à avancer !
     

  • des sessions de travail denses : les jours consacrés à mon entreprise, je fais rarement autre chose parce que je travaille en temps limité
     

  • un conjoint qui me soutient à 100 % : j’en parle peu mais clairement il fait partie de ma réussite par son soutien, ses encouragements, sa compréhension et son aide de tous les jours parce que s’occuper d’une maison et des enfants, ça demande beaucoup après le travail !
     

  • ECRIRE ! Franchement, si je devais retenir un seul conseil d’organisation ce serait celui-là, écrire, écrire, écrire… je note quasiment tout, surtout que l’idée du siècle pour ta boîte arrive forcément quand tu ne peux pas travailler dessus, sinon ce serait trop facile…
     

  • le lâcher-prise : mes activités me donnent peut-être une allure de super woman mais en fait je suis humaine avec les mêmes limites qu’une personne lambda. Non, je n’arrive pas à être parfaite sur tous les plans à la fois. Dans les périodes les plus chargées au niveau travail, je suis forcément moins présente pour mon foyer et ma maison est loin d’être au carré. Et là-dessus, mon astuce c’est juste d’arrêter de culpabiliser. Je fais ce que j’ai à faire et je profite d’autres moments où le perso prend toute sa place.

 
 
Youhou, je m’emballe, j’ai l’impression que je pourrais écrire pendant des heures sur cette question.

 
 

| A lire également : Salariée, maman, entrepreneur… comment tout concilier ? |

 
 

 
 

7 | Qui sont tes clients, plutôt pro ou particuliers ?

 
 

Mes clients sont quasi-exclusivement des professionnels. J’ai un client récurrent qui est plutôt à considérer comme un particulier (si tu cherches une location de vacances sympa en Martinique, il se fera un plaisir de t’accueillir !).

 
Et tous les autres sont des professionnels qui ont besoin d’un coup de pouce sur une question administrative ou d’une assistante pour les épauler en véritable bras droit.

Si tu te reconnais dans cette description, il se peut qu’on travaille ensemble dans un futur plus ou moins proche, toi et moi 🙂

 
 

 
 

8 | Quels sont tes objectifs ?

 
 

Au niveau de J’aime la paperasse, à terme je souhaite devenir freelance à 100 %, a priori dès que je pourrai me décharger de mes obligations vis-à-vis de l’administration.

 
Ma vision aujourd’hui, c’est de garder une activité d’assistante pour quelques clients (j’ai volontairement peu de clients en assistanat et j’adore le projet de chacun d’eux). Par contre, mon activité relève de plus en plus de l’assistanat virtuel d’une façon très globale plutôt que d’assistance administrative uniquement.

 
A côté de l’assistanat, je souhaite développer la partie formation pour aider les créateurs d’entreprise à dédramatiser et maîtriser l’aspect administratif pour un lancement serein. Pour cela, ma formation va s’enrichir et devenir plus accessible… A suivre 🙂

 
 
 

J’espère avoir répondu à toutes vos questions et que cet article vous a plu !
 
Merci pour votre participation avec vos différentes questions, c’est un plaisir de vous intégrer directement aux activités du blog.

 
 

| A lire également : 6 clés pour réussir tous tes projets |

 
 
 

 
 
Suggestions d’articles :
Challenge 1 jour 1 article : la liste des 30 publications
Booste ta productivité
S’organiser, ça s’apprend !
Mes 10 astuces pour rester organisée au quotidien

 

 
Tout ce que vous voulez savoir sur J'aime la paperasse : qui je suis, mon parcours, mes objectifs, le pourquoi du comment... #jaimelapaperasse #entrepreneuriat #blogging
 

Laisser un commentaire